Balades en forêt

shutterstock_83677336-1538643727.jpg
Bien sûr, la Région Centre Val de Loire est LA région des châteaux par excellence ! Mais saviez-vous que le territoire est également largement peuplé de nombreuses forêts ? La Touraine étant le département de la région où les forêts sont les plus importantes en superficie.

Les forêts et les bois en Val de Loire couvrent environ 24% du territoire régional (941.100 hectares). Parmi ces bois et forêts, 14% sont ouvertes au public. La région comprend des massifs boisés parmi les plus prestigieux de France : la forêt domaniale de Chambord par exemple ou encore celle de Chinon (une des plus anciennes en France).

Les forêts du Val de Loire sont à 90 % formées de feuillus. Dans l’ordre, les arbres que nous retrouvons le plus sont : le chêne, le pin sylvestre, le peuplier et le pin maritime qui apprécient largement la météo environnante : un climat tempéré océanique et une moyenne de 11°C sur toute l’année.

La Forêt domaniale de Loches

Ancienne forêt royale, la forêt domaniale de Loches s’étend sur plus de 3500 hectares. L’essence dominante est le chêne sessile. Les grandes allées et les carrefours en étoile datent des XVIIIè et XIXè Siècle et ont été conservés comme tels. Elle est actuellement gérée par l’ONF (Office National des Forêts).

À pied, à cheval, à vélo, au cœur de la forêt, découvrez l’étang du Pas-aux-Ânes et ses couleurs changeantes au fil des saisons. Cet étang de 7 hectares contient plusieurs espèces de poissons : carpes, brochets, gardons, perches, goujons et tanches. D’autres itinéraires pédestres vous offrent d’autres magnifiques balades et points de vue.

Que verrez-vous d’insolite dans la forêt domaniale de Loches ? Quelques curiosités comme les Pyramides de Saint-Quentin. Construites en 1770, ces 4 monuments en pierres alignées servaient de point de ralliement aux équipages de chasse à courre.

Vous prévoyez un séjour vers Loches pour découvrir l’environnement culturel et le patrimoine ? Val de Loire Tourisme vous propose sa sélection d’hébergements aux alentours de Loches : bit.ly/VDLT_Loches

Le Chemin de Saint Jacques de Compostelle de Touraine

Le saviez-vous ? Le Chemin de Saint-Jacques de Compostelle est un pèlerinage datant du IXè Siècle. Historiquement, un grand nombre de pèlerins passaient par Tours pour se recueillir sur le tombeau de Saint-Martin-de-Tours. Depuis, Tours est restée l’une des quatre villes de départ. Elle serait d’ailleurs la ville où le départ est le plus facile (grâce à une météo tempérée et un faible relief).
shutterstock_171599957-1538476127.jpg
 L’association tourangelle du même nom disposant d’une centaine de bénévoles a pour vocation quatre grandes missions :

-  Aider et guider les tourangeaux dans leur départ pour Compostelle, à pied, à vélo ou à cheval

-  Faciliter le passage de la Touraine vers Compostelle

-  Se réunir avec tous ceux qui souhaitent échanger sur Saint-Jacques de Compostelle

-  Valoriser la voie tourangelle auprès des associations, particuliers et collectivités

Pour vos convictions religieuses ou par défi personnel mais également pour rencontrer de nouveaux compagnons de route, le Chemin de Saint-Jacques de Compostelle est une expérience humaine unique.

Préparez votre passage de la Touraine en réservant votre hébergement pour une ou plusieurs nuits : bit.ly/VDLT_37

Le Bois des Hâtes

Situé à Chambray-lès-Tours, le bois des Hâtes a une superficie de 300 hectares. Disposant d’une faune et d’une flore très variées, de grandes landes et de zones humides, ce bois vous ouvre les bras. Grâce à un fléchage régulier et précis, la balade devient une véritable expérience de découverte pour les enfants : poules ; gallinacés, cerfs sika, hydropotes, daims.
Tout au long de la visite, ils découvriront comment vivent les différentes espèces de la forêt et comment il est possible de préserver leur environnement. Dans l’allée des platanes, vous trouverez de nombreuses zones, depuis lesquelles vous apprécierez contempler les charmes, les chênes, les pins sylvestres, les sapins de Douglas, presque 80 espèces d’oiseaux (les oiseaux sédentaires : mésanges, pics, grimpereaux des jardins, sittelles torchepot, roitelets, passereaux et les oiseaux migrateurs : coucous, rossignols, loriots, fauvettes ou encore pouillots).

Le conseil de Val de Loire Tourisme pour visiter le Bois des Hâtes et apprécier sa faune et sa flore : munissez-vous d’une bonne paire de jumelles et de votre plus grande discrétion.

Un séjour nature à quelques pas de la ville ? Pensez à réserver le logement de votre choix parmi une sélection autour de Chambray-lès-Tours : bit.ly/VDLT_Chambray

Activités et loisirs en forêt 

shutterstock_1055462930-reduit-1538644855.jpg

Et si vous découvriez la forêt autrement ? Nombreuses sont les activités proposées dans la Région Centre Val de Loire :

-  Perdez-vous dans le labyrinthe de Preuilly-sur-Claise : à travers un jeu de labyrinthe, faites découvrir à vos enfants l’Histoire de la forêt, de ses habitants et de ses secrets. Deux parcours vous attendent (avec deux niveaux de difficulté).

https://www.preuillysurclaise.fr/IMG/pdf/5/2/f/foret-tours-preuilly-labyrinthe.pdf

-  À l’Ombre des chênes centenaires : au cœur du Domaine de Candé (250 hectares), classé « Espace Naturel Sensible », profitez d’une boucle terrestre, accessible à pied et à vélo.

http://www.domainecande.fr/lombre-chenes-centenaires/

-  Grimpez dans les arbres :

o  Avec Saint-Benoit Aventure dans la forêt de Chinon : plus de 150 jeux aériens répartis sur 16 parcours vous attendent. Vous adorez les sensations fortes ? De nombreuses tyroliennes de 1 à 20 mètres sont installées juste pour vous !

http://www.saintbenoitaventure.com/

o  Le Baud’Rillé : situé à Rillé, entre Tours et Saumur, ce parc aventure comprend 3 parcours progressif, un parcours étant réservé aux enfants à partir de 3 ans. Dans un cadre naturel incroyable, défiez votre vertige et montez jusqu’à 8 mètres de haut !

http://www.lebaudrille.fr/

-  Rando’nature : « Histoires d’ Arbres ». Les 23 et 30 octobre prochains, à partir de 16 h, laissez-vous emporter par un guide forestier dans la forêt de Chinon. L’objectif : apprendre à connaître les arbres qui peuplent la forêt : chênes, pins, bouleaux, châtaigniers, tilleuls.

https://www.parc-loire-anjou-touraine.fr/fr/decouvertes/les-sorties-accompagnees/2018/velo-patrimoine-en-pays-de-mariniers

-  Les offices de Tourisme d’Azay-le-Rideau et de Loches vous proposent des balades en forêt ainsi que des sorties champignons avec des spécialistes. Profitez-en également pour en apprendre sur les châtaigniers, les noyers et les noisetiers.

http://www.azay-chinon-valdeloire.com/

https://www.loches-valdeloire.com/

-  Le Festival de la Forêt et du Bois : les 20 et 21 octobre, le Château de la Bourdaisière vous invite à célébrer la forêt ! Un membre de l’ONF vous présentera les métiers de la forêt, ainsi que les plans de gestion durable de ces forêts.

https://www.labourdaisiere.com/portfolio/festival-foret-bois/

-  Jusqu’au 4 novembre, découvrez le géant de la forêt, une œuvre en plastique réalisée par l’agence de scénographie Lucie Lom. L’exposition « Dans les bras de la forêt » est organisée par la Maison du Parc, à Montsoreau. Toutes les informations : bit.ly/VDLT_act1

https://www.parc-loire-anjou-touraine.fr/fr/le-parc/les-actualites/exposition-dans-les-bras-de-la-foret-a-la-maison-du-parc

Les liens utiles :

-  Le brame du cerf à Chambord : https://www.chambord.org/fr/agenda/brame-du-cerf/

-  Le Parc Naturel Régional de Loire Anjou-Touraine : https://www.parc-loire-anjou-touraine.fr/fr

-  La forêt de Chinon : http://www.onf.fr/enforet/chinon/explorer/decouverte/20130828-133101-774969/@@index.html

-  L’Abbaye de Turpenay : https://fr.wikipedia.org/wiki/Abbaye_de_Turpenay

-  La forêt domaniale de Loches : http://www.onf.fr/lire_voir_ecouter/++oid++1c9b/@@display_media.html

-  L’Association des “Chemins de Compostelle en Touraine” : https://www.compostelle-tours.org

-  Le bois des Hâtes : http://www.lpotouraine.fr/sorties-nature/ou-aller/le-bois-des-hates/

Le Parc Naturel Régional de Loire Anjou-Touraine

balbuzard-pecheur_lm-preau_crtcentrevaldeloire-1538474926.jpg
Le Parc naturel régional de Loire Anjou-Touraine, d’une superficie de 271 000 hectares, est avant tout un lieu d’information et de sensibilisation. À pied, en VTT ou à cheval, parcourez les sentiers d’interprétation. Ils sont dix et ils ont tous pour but de vous faire découvrir les paysages du parc, hors des sentiers battus et ainsi découvrir les grandes richesses de ce lieu.

Créé en 1996 et s’étalant sur 141 communes du Val de Loire, le Parc Naturel Régional de Loire Anjou-Touraine, comptent de nombreuses espèce animales : presque 330 espèces de papillons, 17 concernant les chauve-souris, plus de 180 espèces d’oiseaux, une cinquantaine d’espèces de libellules et une quarantaine d’espèces de poissons, dont une dizaine sont rares.

Les espèces les plus célèbres du parc sont : les sternes naines et pierregarins, le balbuzard pêcheur, le busard cendré, le râle des genêts, l’outard canepetière, le castor d’Europe, la leucorrhine à front blanc (libellule).

En route vers le Parc naturel régional Anjou-Touraine ? Profitez-en pour découvrir le patrimoine voisin et notamment les châteaux de Saumur, d’Ussé, de Montsoreau, de Chinon, d’Azay-le-Rideau, de Langeais et de Villandry.


L’automne, la saison du brâme du cerf

Avez-vous déjà assisté au brame du cerf ? De mi-septembre à mi-octobre (un petit peu plus tôt si l’été a été chaud), les mâles cervidés « râlent » leur amour. Nous disons qu’ils brament. C’est avant tout une manière d’attirer l’attention des femelles et de les informer qu’ils sont prêts. Mais c’est également une manière d’intimider d’éventuels autres mâles appartenant à d’autres hardes. Si c’est le cas et que deux cervidés de deux hardes différentes se croisent, des luttes peuvent alors se déclencher. Ce spectacle impressionnant nous remémore instantanément que la nature est puissante et prioritaire.

Si nous avions deux conseils à vous donner, ils seraient les suivants : tout d’abord, prévoyez une bonne tenue de camouflage (on oublie les couleurs claires qui sont facilement détectables par les cerfs, on opte pour les couleurs foncées et qui rappellent la nature : marron, vert foncé, noir) et ensuite de faire très attention au sens du vent : l’animal pourrait sentir votre odeur et s’enfuir… Il serait dommage de se faire repérer !

Pour observer les cervidés dans leur milieu naturel, plusieurs lieux exceptionnels vous ouvrent leurs portes. C’est notamment le cas du Domaine de Chambord qui vous invite durant toute la période du brâme à grimper sur un mirador (choisi le jour-même par un guide forestier) et à assister à ce spectacle magique.

Impossible pour vous de manquer l’extraordinaire saison des amours des cervidés cette année ? Nous vous aidons à trouver votre hébergement parmi une sélection autour de Chambord : http://bit.ly/VDLT_Chambord


-c-_f.forget_cerf_devant_chambord-reduction-1538470996.jpg


Conditions générales de vente

Inscrivez-vous à la newsletter

Pour être informé de nos actualités et promos, laissez nous votre email.

Vie privée - Politique de confidentialité